Comment payer à l’étranger

Avant de partir en voyage hors de nos frontières, il est important de s’assurer que vous pourrez subvenir à vos besoins une fois sur place sans avoir de soucis. Voici un petit tour d’horizon des moyens de paiement à votre disposition.

argent

Les espèces

Depuis la création de la monnaie unique, on peut voyager et payer avec des pièces et des billets en euro dans les 17 pays de la zone Euro. Il n’y a donc aucun frais de change à prévoir, c’est l’un des grands avantages de la monnaie unique.

Hors de cette zone, vous devrez impérativement posséder des espèces dans la monnaie locale. Pour les monnaies les plus courantes comme le Dollar, la Livre sterling, le Yen, etc vous pouver acheter des devises (changer des euros), avant votre départ, auprès de votre banque ou d’un bureau de change. Sachez que pour ces monnaies, votre banque pourra ensuite reprendre les billets inutilisés à votre retour retour. Pour certaines destinations (Maroc, Tunisie, Egypte, Thaïlande …), la monnaie locale est disponible uniquement sur place, vous devrez donc changer vos euros en arrivant, à l’aéroport par exemple. Dans tous les cas de figure l’achat de devises donne lieu au paiement d’une commission fixe.

La carte bancaire

Les retraits aux distributeurs de billets dans la zone Euro sont soumis au même tarif qu’un retrait en France (voir les tarifs de votre banque). A l’inverse, hors de la zone Euro, outre les frais de change, les retraits sont taxés par votre banque. Dans la mesure du possible, il est donc préférable d’éviter d’effectuer des retraits.

Les paiements par carte ne supportent aucuns frais dans un pays de la zone Euro ce qui n’est pas le cas lorsqu’on en sort. Une commission, mentionnée dans les tarifs de votre banque est prélevée.

Un conseil important avant de partir : vérifiez que vos plafonds de paiement et de retrait à l’étranger sont suffisants. De nombreux voyageurs se sont retrouvés coincés, ne pouvant ni payer ni retirer d’espèces parce qu’ils avaient atteint le plafond, fixé trop bas, voir à zéro.

Le carnet de chèque

Il est inutile d’emporter un chéquier lors de votre voyage, y compris dans la zone euro. Ce moyen de paiement est rarement accepté et lourdement taxé (30 à 40 euros pour un chèque de 150 € hors zone euro).

Les chèques de voyage

Il existe enfin les chèques de voyage. Un moyen de paiement intéressant pour éviter d’avoir trop d’espèces sur soit. Ils sont acceptés dans la plupart des hôtels, restaurants et magasins des zones touristiques. Il est possible de les échanger au guichet d’une banque contre des espèces en monnaie locale, puis au retour, de les déposer sur votre compte s’ils sont en euros ou de les changer contre des euros s’ils sont en devises. Seul inconvénient, les frais de gestion sont élevés, 1 à 2 % avec parfois un montant minimum de 4 à 7 €.

Photo : pfala (flickr)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>